Cuisiner avec des huiles essentielles, tout un Art !

En cuisine, la tendance est aussi aux huiles essentielles. En effet, ces concentrés de parfums sont parfaitement utilisables pour sublimer vos plats. Leur utilisation, par contre nécessite un savoir-faire pour éviter de fausser  cos talents de cordon-bleu.  Voici quelques conseils qui pourront vous servir.

Un ingrédient secret doublé de vertus

Une huile essentielle est un concentré d’actifs, également appelée essence végétale obtenue par distillation d’une plante aromatique. C’est la méthode la plus utilisée pour pouvoir garder la plus grande quantité possible de toutes les vertus médicinales qu’elle possède. Forte en odeur, elle se présente sous forme de liquide  qui n’est pas soluble dans l’eau. Très concluante dans l’aromathérapie, elle est aussi sollicitée du côté des fourneaux par de nombreux grands cuisiniers. Ainsi, elle agit doublement : elle sublime les préparations avec le parfum pur qu’elle apporte  tout en transmettant aux plats les nombreuses vertus qu’elle possède (digestive, antispasmodique…). Son utilisation nécessite donc une particulière attention.

Choisir le bon flacon !

Avant de choisir le flacon il faut éclaircir certains points. Tout d’abord, il faut s’assurer que l’huile essentielle est garantie 100 % pure et naturelle et certifiée BIO, et surtout qu’elle peut être destinée à l’usage alimentaire. De nombreuses boutiques spécialisées s’assurent que ces marques restent parfaitement visibles sur l’emballage. Le choix du flacon et donc du parfum nécessite une double attention car nombreux sont ceux qui sont interdites aux femmes allaitantes ou en gestation ainsi qu’aux enfants. En cas de doute, il est toujours conseillé de demander conseils. Pour le plaisir des papilles,  vous pouvez utiliser désormais les essences pour les préparations salées et sucrées : celles d’agrumes pour les desserts ou pour les sauces vinaigrettes, celles des fines herbes (menthe, thym, sarriette, basilic…) pour les plats, marinades ou mayonnaise…

Savoir doser avec parcimonie

Pour  bien cuisiner avec des huiles essentielles, il est important de savoir bien les doser. Généralement, une goutte de ces petites merveilles suffit pour une préparation de 4 personnes. Après, vous pouvez en rajouter selon votre goût, mais sachez qu’une  de trop suffit largement pour faire rater votre plat! Ensuite, pour bien l’incorporer, il faut la diluer dans un corps gras comme une huile ou un sirop ou un corps pâteux. Et Enfin, pour qu’elle puisse garder  toutes ces vertus médicinales, il est préférable de ne pas la faire passer au-delà les 65°. Donc, c’est vraiment au dernier moment de la préparation qu’elle apporte son coup de grâce.

Utilisées comme il se doit, les huiles essentielles sont la petite note particulière qui rend vos plats exceptionnellement odorants et sains.

Le grand retour de la cuisine orientale
Nouvelle tendance : manger microbiote friendly !