Nouvelle tendance : manger microbiote friendly !

Dans la recherche du bien-être et de la santé, les êtres humains ne cessent d’innover leurs habitudes alimentaires. Depuis la découverte des bienfaits de certains produits sur l’intestin, ils essaient d’en consommer régulièrement. Actuellement, ce sont de véritables stars dans le domaine culinaire. Explications sur le phénomène du microbiote friendly.

D’où vient cette appellation ?

D’abord, il est important de savoir que « microbiote » désigne les intestins. Ce terme est devenu à la mode grâce à l’ouvrage de Giulia et Jill Enders qui s’intitule « Le charme discret de l’intestin ». Depuis sa parution en 2015 sur le territoire français, il a été traduit en 40 langues, au moins. Le nombre d’exemplaires écoulés dépasse les 1 200 000. « Friendly », quant à lui, se dit d’une chose qui en protège une autre. Microbiote friendly désigne alors tous les produits consommés par les humains et qui préservent leurs intestins.

Quels sont les types d’aliments qui appartiennent à cette catégorie ?

Toutes les nourritures qui ont subi une fermentation sont bonnes pour les intestins, lorsque l’être humain en consomme. Elles incluent les cornichons, les betteraves, la choucroute ou les produits dérivés du soja. La majorité des micro-organismes qui les transforment sont similaires à ceux qui sont présents dans l’appareil digestif. En effet, elles améliorent la qualité du microbiote. Le kéfir apporte également ce même avantage au corps humain. Il s’agit d’un aliment à base de lait qui est à la fois riche en protéines, en vitamines, en minéraux et en probiotiques. En général, il est servi en dessert sous forme de smoothies ou de crèmes aux fruits. Outre ces deux exemples, les produits microbiote friendly sont nombreux et accessibles à tous.

Pourquoi cette tendance  ?

Si ce mode d’alimentation gagne en popularité dans le monde actuel, c’est grâce à leurs vertus. De plus, il est indissociable à la cuisine asiatique et orientale, qui est la tendance du moment. Ces derniers temps, tous les classements montrent que les consommateurs apprécient les aliments microbiote friendly. Pour 2019, ils sont même placés en tête de toutes les listes. Parmi les plats les plus célèbres, il y a le Koumbcha ou le Kimchi. Ce sont des produits fermentés qui protègent le microbiote des différentes maladies. Le premier est une boisson à base de jus de raisin ou de tisane fermenté. Le second, quant à lui, est un plat pimenté typique de la Corée. Il contient des légumes traités pendant des semaines dans la saumure jusqu’à ce qu’à l’acidification.

Le grand retour de la cuisine orientale
Cuisiner avec des huiles essentielles, tout un Art !